jump to navigation

Sélection Prix Ados 2012-2013 – Chaque soir à 11 heures 1 novembre 2012

Posted by aurelhibou in Actus.
Tags: , ,
trackback

Voici déjà un mois qu’est parue la nouvelle sélection du Prix Ados. Pour l’année 2012-2013, voici les ouvrages sélectionnés :

L’accident, Agnès Aziza (Grund)
Bal de Givre à New York, Fabrice Colin (Albin Michel Jeunesse)
Chaque soir à 11 heures, Malika Ferdjoukh (Flammarion)
Le garçon qui volait des avions, Elise Fontenaille (Rouergue)
Le carnet rouge, Annelise Heurtier (Casterman)
Délit de fuite, Christophe Léon (La Joie de Lire)
Terrienne, Jean-Claude Mourlevat (Gallimard Jeunesse)
Desolation Road, Jérôme Noirez (Gulf Stream)

Ces huit titres sont issus d’une présélection composée de 60 livres pour adolescents, dont les bibliothèques et CDI reçoivent la liste au cours de l’été. Chaque année, j’en achète quelques uns avant la sélection définitive en essayant de deviner lesquels y figureront. Cette fois, deux des huit  ouvrages (soit 1/4) étaient déjà dans nos rayons avant l’annonce officielle début octobre ! Il s’agit de Chaque soir à 11 heures et de Terrienne.

J’avais choisi le livre de Malika Ferdjoukh car, adolescente, la lecture de la quadrilogie Quatre soeurs m’avait enthousiasmée. De plus, le titre m’intriguait : que se passe-t-il chaque soir à 11 heures ? Voici le résumé de Ricochet :

« Willa Ayre, la narratrice, fréquente un lycée huppé dont les étudiants sont, pour la plupart, issus des hautes sphères parisiennes. Son amie Francesca, héritière des hôtels Hilbert – et directement inspirée de Paris Hilton –, l’invite régulièrement aux soirées qu’elle donne dans un palace de la capitale. Son frère Iago est le premier à voir en Willa une fille passionnante. Ils vivent tous deux une jolie histoire lorsqu’à l’anniversaire de Fran, Willa rencontre Edern, un adolescent que le décès de ses parents a rendu morne et taciturne. Alors même que le beau Iago devient fuyant, Willa s’approche de la famille d’Edern Fils-Alberne et en découvre le tragique passé. Le décor pailleté laisse ainsi place à une maisonnée aux intensions obscures. Et la plume vive et percutante de l’auteure de s’emballer ! Poursuivie dans la rue, Willa échappe à plusieurs tentatives de meurtre, alors qu’à « Fausse-Malice » la pendule s’arrête chaque soir à 11 heures. »

Une enquête, une histoire damour, des intrigues dignes de Gossip Girl, tout ces ingrédients auraient pu faire un excellent roman. Malheureusement trop de situations improbables qui s’enchevêtrent, trop de prénoms étranges à la Nothomb (pas un seul personnage n’a un prénom couramment porté !) et quelques fautes non corrigées à la relecture par Flammarion, ce sont autant d’éléments qui m’ont déçue. Mais après tout, ceci est mon point de vue d’adulte, peut-être que les adolescents n’auront pas le même regard et la critique allègre. Pour terminer sur une note positive malgré tout, soulignons la pétillante  petite soeur d’Edern, Marni. Cette petite fille, passionnée par la musique et grande utilisatrice/créatrice de barbarismes est tout à fait attachante.

La médiathèque et les collèges de La Guerche sont partenaires du Prix Ados : si vous avez entre 13 et 15 ans et/ou que vous êtes en 4e ou en 3e, vous avez jusqu’au 31 décembre pour vous inscrire dans ces structures, afin de participer au Prix Ados. Vous pourrez alors emprunter les ouvrages et voter pour celui qui vous aura le plus séduit. Résultats au mois de juin !

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :